Le dossier en quelques chiffres

Publié le par Collectif contre la statue de JP2 à Ploermel

Mise à jour le 10 décembre. Commentaires du Collectif en rouge

Quand ?

M. Zurab Tseretelli propose une statue à M. Anselin.

Il lui laisse le choix du sujet.

Pourquoi ?

Pour « services rendus ». LEQUEL ?

 

10 juin 2005

M. Anselin propose au Conseil Municipal la dénomination de la « place Jean-Paul II » et ajoute : « nous serons certainement la premières place Jean-Paul II en France. J’espère aussi que l’on aura la première statue Jean-Paul II. Il se trouve que PAR DES AMIS,  je connais […] le Picasso russe. Après lui avoir rendu service, il m’a proposé de faire une statue […] Nous avons réfléchi, avec Marie-Annick Arnéodo, […et …] je  Le choix a bien été fait par M. ANSELIN  lui ai demandé la statue de Jean Paul II ».

 

30 septembre 2005

Vote d’un budget prévisionnel de 100 000 € pour «  Fournitures d’un socle et d’une arche pour la sculpture de Jean-Paul II Et non, comme l’affirme M. ANSELIN, pour la réalisation des deux statues : Jean-Paul II et Le Lion Ailé».

Emplacement prévu alors : « » dans le parc de la communauté des frères de La Mennais ou sur la place Jean-Paul II »

 

26 mars 2006

Conseil communautaire : demande « d’aide » :

M. Anselin : «L es socles pour les deux réalisations – la statue de Jean-Paul II et un obélisque offert par le même sculpteur et devant prendre place sur le rond point de la gare, rebaptisé pour l’occasion du nom du sculpteur –  SONT La décision était déjà prise ? à la charge de la Communauté de Communes pour un montant estimatif de 104 500 € hors taxes. »

Tiens ! Le cadeau change de mains :  «  l’artiste international [ …] offre À LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES Pas à Monsieur ANSELIN ? deux sculptures. »

 

8 septembre 2006

La Commune de Ploërmel a décidé d’inaugurer officiellement la statue de Jean-Paul II :

« Le budget alloué comprend des dépenses de communication, de déplacement et de réception. » Il se monte à 30 000 €.

M. ANSELIN : « Monsieur CHIRAC ne manquera pas de remercier Monsieur POUTINE pour ce don, qui n’a rien coûté à l’Etat Russe mais simplement à l’artiste et à l’amitié qu’il porte à Ploërmel. »L’amitié aurait-elle un prix ? 


Les demandes de subventions prévues :

- Auprès du Conseil Régional :      Installation :    30 000 

                                                    Inauguration :  4 500 €

- Auprès du Conseil Général :        Installation :   30 000€   

                                                    Inauguration :  4 500 €

 

Réponse du Conseil Régional : - 4 octobre 2006- :

Monsieur LE DRIAN, président de la Région : « … Le Conseil Régional  n’a versé aucune subvention pour l’implantation de la statue de Jean Paul II à Ploërmel.

Réponse du Conseil Général –20 octobre 2006- :

Vote des subventions au titre du programme « Taux de Solidarité départemental »

Est attribuée une subvention A LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE PLOËRMELune subvention de 4 500 € pour la « réalisation de socles pour une statue de Jean Paul II et une obélisque »       


         

            

 28 septembre 2006 

Réunion préparatoire à la création du Collectif contre l’installation de la statue de Jean Paul II à Ploërmel. Diffusion de la pétition.

 

12 octobre 2006

Création du Collectif. Première réunion publique : 70 présent. 11 excusés.

 

28 octobre 2006

Conseil municipal à Ploërmel :

Dépôt d’une motion contradictoire du « groupe de gauche » qui demande l’annulation du projet.

Vote de l’acceptation par la commune, du don de la statue.ENFIN !!! 

Monsieur ANSELIN réaffirme qu’il n’a aucun doute quant à l’attribution des subventions.

Monsieur ANSELIN ne voit aucun inconvénient à ce que la place Jean Paul II devienne un lieu de culte et se félicite que Jean Paul II soit en voie de canonisation.

Ploërmel aura ainsi sa statue de Saint Viol manifes te de l’article 2 de la loi de 1905

4 novembre 2006

Dépôt au Tribunal Administratif de Rennes d’un recours en référé par un habitant de Ploërmel.

 

14 novembre

Courrier adressé aux Municipalités des Communes de la Communauté de communes  ]Aucune réponse à ce jour !  demandant à ces dernières de ne pas accepter que les contribuables financent un projet hors la loi.

 

18 novembre

Manifestation de protestation citoyenne, à Ploërmel : un millier de personnes y ont participé et la presse nationale a largement couvert cet événement.

 

21 novembre

Monsieur ANSELIN est invité à l’émission de L. RUQUIER « On a tout essayer ».

L’animateur suggère à Monsieur ANSELIN de changer la date de l’inauguration initialement  prévue le 9 décembre  Anniversaire de la promulgation de la loi de 1905 !!!

Dès le lendemain, Monsieur ANSELIN suit les conseils de L. RUQUIER Voir l’ERRATUM rédigé par M. ANSELIN et adressé avec l’invitation officielle     ,  et reporte la cérémonie officielle au dimanche 10 décembre.

 

23 novembre

Audience du Collectif au Conseil Général.

 

24 novembre

Audience à la Préfecture M. ALAVOINE nous informe que M. ANSELIN a été prévenu dès septembre 2005, qu’en cas de contentieux, il risquait de perdre !!!!! . Nous demandons à Monsieur ALAVOINE, directeur de cabinet du Préfet, de s’expliquer sur les acceptations des procès verbaux des Conseils Municipaux ; et d’affirmer que rien dans ce dossier n’est illégal.

 

26 novembre

Dimanche matin : la statue arrive à Ploërmel. La CROIX  ]Jusqu’alors, rien ne prouvait son existence !! est visible. Les ouvriers russes et les EMPLOYES COMMUNAUX  LE DIMANCHE !!! se mettent sans tarder au travail.

           

Immédiatement le Collectif tente de déposer un référé d’heure à heure, procédure d’urgence Ce type de requête aurait pu être plaider en 48 h. . Objectif : stopper les travaux.

IMPOSSIBLE, malgré l’intervention de l’avocate du Collectif, de réussir à se mettre en contact avec le magistrat de garde   Magistrat censé recevoir les requêtes urgentes, même le dimanche au Tribunal de Grande Instance.

 

27 novembre

Lundi matin : le Collectif, assisté d’un avocat, dépose le référé préparer la veille.

Verdict rendu vers 15 h : le dossier ne sera pas plaidé, L’URGENCE N’EST PAS MANIFESTE .

 

1er  décembre 06

Le Collectif alerte, par courrier individuel, les 16 députés  Une réponse à ce jour !! (4 PS, 4 UMP, 4  PC, 4 UDF) qui se sont élevés contre le rapport Machelon destiné à MODIFIER  la loi de 1905.

Le Collectif dépose auprès du Tribunal Administratif de Rennes un Référé-Liberté  Référé censé être plaidé en 48 h, car motivé par l’URGENCE pour atteinte portée à la liberté de conscience.
Le Collectif demande au Tribunal Administratif de Rennes, d’ordonner le recouvrement du monument et l’ajournement de l’inauguration.

Le soir, le Tribunal Administratif n’avait toujours pas statué sur la recevabilité de la demande .

Il a fallu attendre le lundi 4 décembre après-midi, pour se voir signifier que la demande n’était PAS URGENTE Même décision que le Tribunal de Grande Instance , et que la demande ne serait donc pas jugée sur le fond.

 

3 et 4 décembre

Le Collectif interpelle les 577 députés Seules 3 réponses reçues à ce jour !!! , par courriers individuels, leur demandant de prendre position officiellement et d’affirmer leur attachement aux lois de la République.

 

4 décembre

Audience auprès de Monsieur BOUVARD, députés de la circonscription.

M. BOUVARD reste évasif mais précise qu’il était intéressé par les démarches du Collectif envers les politiques et que, lui, n’aurait jamais envisagé un projet du type de celui de Monsieur ANSELIN ;

 

10 décembre

Rassemblement / débat organisé par le Collectif :

Pour le retrait de l’espace public du monument Jean Paul II

Pour le respect de la loi de 1905 à Ploërmel comme ailleurs.

Publié dans Historique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick Penvern 29/07/2008 14:27

Bonjour, Je vous informe de la tenue de l´exposition Savoir Fer à la Chapelle Bleue de Ploermel, forcément en lien avec les statues de la ville. Cette exposition se déroule dans le contexte particulier à Ploërmel: en effet, des sculptures ont été installées dans l´espace public ; controversées, elles font l´objet de polémiques.
 
J´ai travaillé sur des œuvres qui entrent en résonance, et sont en tension avec cet environnement, tant sur le fond que sur la forme.
Les contrastes apportent de la force, et les tensions mettent en valeur leur signification.
 
Les œuvres présentées sont l´expression de mes réflexions sur les développements de la pensée humaine, et la recherche d´une attitude juste de l´homme devant le monde.
Mes propositions questionnent les croyances  par rapport à  la religion, à l´idéologie,  pointent  la servilité, la crédulité.
 
Cette exposition permet également aux visiteurs de vivre  une expérience signifiante, forme artistique contemporaine, très loin de l´académisme du  19 ème siècle.
Qui se souvient encore de Cabanel, l ´artiste le plus reconnu dans les années 1860, alors que les impressionnistes Manet, Monet ou Degas étaient « refusés » au même moment.
 
C´est  une  invitation  à  prendre  part à  la  réflexion ; le Pape est à l´intérieur de la Chapelle Bleue, et Dieu est descendu d´une machine.

JEAN CHARLES 01/04/2008 00:16

Bientôt une mosquée à Ploërmel ???

JEAN CHARLES 01/04/2008 00:12

Vous avez l'air de ne pas l'aimer beaucoup ce pauvre Monsieur ANSELIN, toujours après lui, à lui casser les....On verra bien si son successeur tiendra aussi longtemps !Pourquoi "responsable" ? Vous avez donc peur des insultes !Vos pensez peut être les mériter ??Et pourquoi donc ??