Ouest France 09 01 2007

Publié le par Collectif contre la statue de JP2 à Ploermel

Journal Ouest-France du 09/01/2007
Edition : Ploermel - Rubriques : Ploërmel Ville

Statues de Tsereteli : les premières réactions
Hubert Lugué, de l'opposition, n'y croit pas. Un membre du comité anti-statue du pape s'interroge sur l'esthétique des sculptures.

Après la statue du pape inaugurée en décembre, deux autres devraient prendre place dans la ville, faisait savoir le maire, vendredi soir (dimanche Ouest-France et Ouest-France d'hier). Alain Le Roux, d'Augan, du collectif anti-statue, ne trouve rien à redire ou presque. « Une statue de Charles de GaulleUne statue de Charles de Gaulle ? C'est très bien. Charles de Gaulle était investi d'une mission républicaine. Notre collectif avait un objectif précis? C'est très bien. Charles de Gaulle était investi d'une mission républicaine. Notre collectif avait un objectif précis : celui de s'opposer à la statue du pape sur le domaine public: celui de s'opposer à la statue du pape sur le domaine public ».». Ce dernier démentait les propos lancés par le maire, vendredi soir, qui avait déclaré que le collectif « s'opposait à la croix sur le monument aux morts de Brignac ». En revanche, à titre personnel, précise ce dernier, Alain Le Roux estime que « Ploërmel mérite mieux au niveau artistique. Avec ces représentations réalistes, la ville est la capitale de la « ringardise ». L'art contemporain, ça existe aussi. Il faudrait que le maire écoute d'autres voix. De plus, la ville avec ces statues est ridiculisée. Je reviens d'Allemagne et là-bas aussi, il y a une incompréhension des gens et notamment des catholiques pour cette statue du pape. Pourquoi ne pas demander pour tout cela l'avis des gens ? »

Hubert Lugué, de l'opposition municipale, Notre avenir citoyen, est sceptique. « Je n'y crois pas. Ce n'est peut-être qu'une annonce. Si c'est vrai, on se posait déjà des questions sur la relation entre l'artiste et le maire, mais là, on enfonce le clou. Ces dons étonnent. Pourquoi une telle générosité ? Comment ne pas se poser la question ? L'objectif est-il de faire parler de Ploërmel ? », réagissait l'élu.

Hubert Perrichot, chef de file de l'opposition de gauche, qui s'était aussi opposé à la statue du pape, n'était pas sans voix, non plus : « Ces dons posent problème. Pourquoi un artiste russe fait-il don à Ploërmel d'autant de statuesCes dons posent problème. Pourquoi un artiste russe fait-il don à Ploërmel d'autant de statues ? De plus, cela représente un coût et de l'espace, ainsi qu'une uniformisation de la représentation artistique. Une variété serait de mise. Là, c'est l'image unique et c'est un peu trop. On ne connaît pas aujourd'hui les dimensions de ces statues. Charles de Gaulle peut trouver sa place si la sculpture n'est pas trop imposante. Pour les autres, cela n'a pas sa place? De plus, cela représente un coût et de l'espace, ainsi qu'une uniformisation de la représentation artistique. Une variété serait de mise. Là, c'est l'image unique et c'est un peu trop. On ne connaît pas aujourd'hui les dimensions de ces statues. Charles de Gaulle peut trouver sa place si la sculpture n'est pas trop imposante. Pour les autres, cela n'a pas sa place ».».

 

 

Vous voulez réagir à l'annonce de l'arrivée à Ploërmel de ces deux nouvelles statues de l'artiste russe Tsereteli, ami du maire, vos témoignages nous intéressent. Vannes Forum vous donne la possibilité de vous exprimer sur le site vannes.maville.com.

Publié dans Articles de presse

Commenter cet article

Michel CAMBOULIVES 16/01/2007 23:26

Je ne comprend pas bien tout ce ramdam fait autour de la statue de JP2 à Ploermel. Il me parrait bien plus simple d\\\'aller sans rien dire la mettre par terre. Ou même en le disant d\\\'ailleurs. Car enfin, déboulonner la statue d\\\'un criminel contre l\\\'humanité, ça ne devrait pas faire pleurer tant de monde que ça. La simple interdiction du port du préservatif a fait combien de morts du sida en Afrique ??
Nan vraiment ce qui m\\\'étonne le plus c\\\'est qu\\\'elle soit encore debout.
Face à cet obscurantisme religieux d\\\'un autre âge, je ne conçois qu\\\'une seule possibilité : ACTION.