Réunion du 6 décembre

Publié le par Collectif contre la statue de JP2 à Ploermel

le 6 décembre : Dernières nouvelles

 Compte-rendu de l’audience du 4 décembre auprès Loïc Bouvard, député UMP de la circonscription :

- Présentation du collectif, des faits, des démarches. M. Bouvard nous confirme que le dossier à pris une ampleur nationale et qu’il est parfois interrogé par des « collègues ».

-  Nous avons informé M. Bouvard du fait que la préfecture, dès septembre 2005 avait mis en garde M. Anselin, par téléphone, sur le fait qu’en cas de contentieux, il risquait de perdre. M. Bouvard pense que  cette initiative divise les gens et crée effectivement du contentieux, alors qu'il faudrait rassembler... Propos rapportés de mémoire : « Je suis le député de tous  et je représente les « pour » et les « contre ». La statue peut être une bonne chose, elle représente une personnalité qui a fait tomber le communisme..., mais ce n'est pas bon qu'elle divise, c'est une provocation et je ne peux m'associer à la mise en place d'un monument religieux sur la place publique ».

- Pour lui, il faudrait installer le monument ailleurs. Il est surpris que le Tribunal de Grande Instance  de Vannes n'ait pas voulu trancher car il pense que c'est à la justice d'agir.

M. Bouvard conclut que la laïcité c'est le respect des autres et que c'est donc important.

Référé-Liberté : décision du Tribunal Administratif de Rennes et recours :

Le Tribunal Administratif auprès de qui nous avons déposé un référé-liberté le vendredi 1er  décembre a rendu son ordonnance le lundi 4 décembre : la requête est rejeté, non sur le fond puisque le fond ne sera pas jugé, mais parce que la demande  ne serait pas justifiée par l’urgence.

Le Tribunal Administratif a donc pris la même décision que le Tribunal de Grande Instance saisi le 27 novembre, à savoir : pas de jugement sur le fond.

Nous poursuivront donc nos démarches et recours auprès des instances concernées.

 

C’est à la justice de statuer sur ce dossier. Les recours déposés n’ont pas été plaidés puisque l’urgence n’est censée par être manifeste.

Courriers à chaque député :

Le collectif a alerté individuellement et nominativement,  par courriel ou/et courrier (envoyés les 3,4 et 5 décembre),  les 577 députés à l’Assemblée Nationale.

Plusieurs réponses de soutien nous sont déjà parvenues, de différentes appartenances politiques

 

Dimanche 10 décembre :

Un appel local et national a été envoyé pour que les citoyens, les organisations soucieuses du respect de la loi et du principe de laïcité, participent physiquement ou par le biais de contributions au rassemblement/débat qui se tiendra au Foyer municipal d’Augan le dimanche 10 décembre à partir de 15 h.

Rassemblement :

-pour le retrait de l’espace public du monument Jean Paul II

-pour le respect de la loi à Ploërmel comme ailleurs.

Ce rassemblement sera l’occasion, autour d’expositions et d’expressions de soutiens nationaux, de réunir dans un débat, les citoyens et organisations qui s’insurgent contre l’installation du monument, au mépris de la loi, pour dégager en commun, les voies du retrait de ce monument.

 

 Le collectif organise une conférence de  presse ce même jour, au même endroit, à 14 h.

Commenter cet article